Que disent les utilisateurs sur les chaussures minimalistes?

Mon expérience en chaussures minimalistes - Sandra Sévat – 04/09/2017

Voici un an que j'ai pris la décision d'essayer les chaussures minimalistes pour courir. Non pas par effet de mode mais pour vraiment remettre en question ma façon de courir et ainsi découvrir de nouvelles sensations. Suite à quelques recherches sur le plan santé j’ai décidé de me lancer, n'ayant jamais eu de soucis de santé vis-à-vis du running, en commandant mes jolies Vibram FiveFingers. La phase de transition est douce, elle durera 6 mois environ !  J'écoute mon corps et les sensations, qui sont très bonnes d'ailleurs ! Je suscite beaucoup d'interrogations et d'intérêts vis-à-vis des autres runners. Jolies, confortables et tellement agréables pour courir avec, que je ne les quitte plus ! J'ai trouvé en mes Five Fingers une nouvelle façon de voir la course à pied ! D'ailleurs pour continuer dans la même voix, j'ai échangé mes sandales d'été basiques contre les sandales minimalistes Rumans exclusive made in France, de cette nouvelle jolie marque française Le Minimaliste.

Réseaux sociaux : objectifrunning

Randonnée en sandale minimaliste – Eduardo – 12/08/2017

 Je me suis enfin décidé à faire une randonnée en sandales Rumans Dynamic de Le Minimaliste.

Mon appréhension à aller dans du offroad fait certainement suite à un trail que j’avais fait il y a quelques années avec mes Five Fingers Bikila où je me suis légèrement blessé. Mais finalement je suis parti faire une randonnée et c’était l’occasion de retenter le 100% minimalisme en montagne…Et je ne regrette pas !! Excellentes sensations pieds nus avec le minimum nécessaire de protection sous les pieds. Vraiment comme si je marchais pieds nus. Fraîcheur, légèreté, sensations barefoot !

Ma transition minimaliste- Nicolas – 10/10/2016

Je m’appelle Nicolas, j’ai 31 ans, je suis coureur minimaliste depuis le 23 juillet 2016, date à laquelle j’ai effectué mon 1er footing équipé de Vibram Fivefingers KSO EVO. Voici le récit de ma transition vers la course en chaussures minimalistes:

Ce 23 juillet 2016 je suis parti pour 3km de footing avec mes chaussures minimalistes et 7km avec mes chaussures classiques… enfin ça, c’est ce qui était prévu. Au bout de 3km, je ressens de si bonnes sensations barefoot que je continue jusqu’à 5km malgré les prétendues courbatures de débutant. Arrivé à 5km, j’ai la fainéantise de changer de chaussures alors je continue ma séance avec les KSO EVO. 10km plus tard, quelques étirements, les sensations ont été plus que bonnes, je suis entièrement conquis par ces chaussures minimalistes ! Au fur et à mesure des séances et des km, mes courbatures sont de moins en moins présentes, ma 1ère sortie longue : 20km.

Les mois ont passé, j’ai progressé et réalisé un incroyable marathon de 72km en chaussures minimalistes. La course à pied en « gants de pieds », j’y ai pris goût, et ce n’est pas près de s’arrêter.

De l’envie à la passion, ma transition – Léa Rougeau – 14/12/2015

Ça a commencé avec une envie de me sentir plus en forme et de perdre du poids. J’ai décidé d’enfiler mes baskets et d’aller combattre ma sédentarité avec ma volonté sous le bras. 

C’est au moment où mes genoux et mon dos ont commencé à me faire souffrir que je me suis renseignée sur la course à pied et que j’ai découvert ces drôles de chaussures minimalistes qui épousent la forme des doigts de pieds. J’ai pu entrevoir derrière ce concept une réelle logique et j’ai fini par me dire « Pourquoi mettons-nous des baskets alors qu’on nous a mis des pieds ? ». C’est comme ça que j’ai compris que cette pratique se calquerait à la vision que j’ai de la course à pied, la sensation poignante de liberté, de légèreté. Ça a pris tout son sens aussi au moment où j’ai vu mes douleurs s’estomper. Je n’ai jamais été aussi sûre de mon choix de transition. La nature offre une sensation de bien-être qui, personnellement, va au-delà de celle que procure la route. Voilà, ça a commencé comme ça, avec une envie, et ça s’est terminé en passion.