Tout savoir sur les chaussures minimalistes

  1. Qu'est-ce que c'est qu'une chaussure minimaliste ?
  2. Caractéristiques essentielles d'une chaussure minimaliste
  3. Quelles Marques de chaussures minimalistes ?
  4. L’origine des chaussures minimalistes
  5. Le prix des chaussures minimalistes
  6. D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

Qu'est-ce que c'est qu'une chaussure minimaliste ?

D’une manière générale on va dire qu’une chaussure est minimaliste si elle permet de marcher ou courir tout en ayant les mêmes sensations aux pieds que lorsqu’on va marcher ou courir pieds nus. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on les appelle aussi chaussures « barefoot », ce qui signifie « pieds nus » en anglais.

Le plus simple pour sentir les sensations pieds nus ce serait de ne pas mettre des chaussures, mais malheureusement nos pieds, et surtout la peau sous nos pieds, ne sont plus habitués et se sont ramollis avec les années d’utilisation de chaussures. On risque ainsi de se couper ou de se faire mal avec l’impact sur le sol ou les cailloux si on ne met pas un minimum de protection pour nos pieds.

Une chaussure minimaliste va donc être celle qui permet une liberté et positionnement naturels du pied. Le pied va devoir pouvoir bouger et se positionner comme si on était pieds nus. La chaussure va devoir être très flexible, légère et assez large. Les orteils doivent pouvoir rester non serrés et boguer librement. Le but étant de porter la chaussure comme s’il s’agissait d’une deuxième « peau », un peu comme un gant qui ne va avoir autre fonction que protéger la peau contre les éléments coupants du sol.

Aujourd’hui l’esprit de la chaussure minimaliste va au-delà de la basket pour courir ou marcher. La foulée minimaliste projette un style « barefoot - minimaliste », un façon d’appréhender la course à pied, le sport et la vie en général. Une approche naturelle, légère, simple, minimaliste et écologique de la vie. Et c’est pour cela qu’une communauté s’est créé autour de ce concept dans laquelle se reconnaissent aussi bien des sportifs que des non sportifs ; aujourd’hui on porte des chaussures minimalistes même dans la vie de tous les jours.

Marques Chaussures Minimalistes

Caractéristiques essentielles d'une chaussure minimaliste

S’il fallait lister les caractéristiques d’une chaussure minimaliste ce serait :

  • Légère
  • Zéro drop
  • Flexible
  • Semelle fine
  • Toebox large

Légère car moins elle est lourde, moins on la sent. Plus elle est légère, plus on pourra courir longtemps sans se fatiguer, plus on pourra courir vite et surtout plus on pourra avoir l’impression qu’on ne porte rien aux pieds.

Zéro drop signifie que le talon n’est pas surélevé par rapport à l’avant du pied. Lorsqu’on est pieds nus, le talon est à la même hauteur des orteils. Il faut donc une semelle plate pour qu’on soit plus proche des pieds nus. Ils existent cependant des chaussures minimalistes a 2,4 ou 8 mm de drop. Souvent on va plutôt dire qu’il s’agit des chaussures de « transition » car pas 0 drop. A titre d’information, une chaussure traditionnelle va avoir entre 12-20 mm de drop. Les talons aiguilles des femmes ont, bien entendu, beaucoup plus de drop !! ;-)

La chaussure minimaliste va devoir être flexible pour ne pas devoir forcer du tout pour faire les pas. Minimum de friction et de retenu au mouvement. Ceci permet de se sentir pieds nus et aussi d’économiser de l’énergie lorsqu’on avance.

La semelle va devoir être fine afin de permettre de sentir les formes du sol. Cela fait partie de l’essence de la foulée minimaliste. Comme si on marchait pieds nus… ! Là aussi, on retrouve des semelles plus ou moins fines (de 2mm à 8 ou plus mm). En général, lorsqu’il s’agit de semelles de plus de 8 mm on ne va plus trop sentir le sol et on ne les considère plus comme des chaussures minimalistes.

La semelle est donc un élément essentiel dans la constitution de la chaussure minimaliste. Elle jour un rôle principal pour assurer la flexibilité, légèreté et le drop zéro. De plus, en tant que consommateurs, on va demander à ce qu’elle dure longtemps et qu’on puisse faire des milliers de kilomètres avec. C’est pour cela que la marque Vibram, spécialiste dans les semelles à haute performance depuis des années, a percé dans le monde du barefoot notamment avec les Vibram Five Fingers (chaussures à doigts), et aussi en équipant avec des semelles d’autres marques de chaussures minimalistes.

Enfin, une chaussure minimaliste va avoir une toebox large et aucune technologie qui va forcer le positionnement du pied. Le but étant que le pied et les orteils puissent s’y installer confortablement, sans être serrés et en pouvant se positionner et bouger librement.

La Clinique du Coureur est une institution canadienne spécialisée dans la chaussure minimaliste et la technique de course naturelle. Ils ont établi un indice minimaliste pour les chaussures qui va permettre cataloguer les chaussure en fonction de leur degré de minimalisme.

Bien etrê en chaussures minimalistes

Quelles Marques de chaussures minimalistes ?

Ils existent des nombreuses marques de chaussures minimalistes. En commençant par l’un des pionniers qui ont été les Vibram Five Fingers. Des chaussures 100% minimalistes qui se caractérisent en plus par leurs orteils séparés. On les appelle aussi les gants pour les pieds. Vibram Five Fingers représentent donc des spécialistes qui produisent des chaussures très minimalistes.

D’autres marques sont également spécialisées à 100% dans la chaussure minimaliste, comme sont Vivobarefoot, Magical Shoes ou Xero Shoes. On a la garantie d’avoir une chaussure de qualité et 100% minimaliste car ils sont spécialisés là-dedans.

Ensuite, on va trouver les marques dites «traditionnelles » ou classiques qui se sont mis d’une façon plus ou moins importante dans la chaussure minimaliste. Un bon exemple d’une marque qui a pris le minimaliste avec force est Merrell, en produisant des produits très minimalistes de grande qualité tout en produisant toujours leur gamme des chaussures traditionnelles. D’autres comme New Balance ou Saucony, l’on fait plus timidement en produisant juste quelques modèles qui sont très intéressants mais toujours en se focalisant sur les chaussures traditionnelles pour ne pas contre-braquer leur stratégie de marketing de toute la vie. Au final, toutes les marques se sont de près ou de loin intéressées à la chaussure minimaliste car elle prend une place de plus en plus importante sur le marché.

Enfin, on va trouver les marques très minimalistes pour les usagers expérimentés qui vont se lancer à courir en sandales minimalistes comme celles de LeMinimaliste, Xero Shoes ou carrément les sandales Huaraches faites maison avec un kit!

L’origine des chaussures minimalistes

Les chaussures minimalistes et surtout la foulée minimaliste (médio pied) ont toujours existé. En effet, nos ancêtres ont, bien entendu, toujours vécu et couru pieds nus. Ils sont ainsi réussi à courir derrière les animaux jusqu’à leur épuisement pour chasser ; ou ils ont fui des dangers toujours pieds nus. On avait tellement l’habitude de marcher pieds nus que les pieds se sont durci en développant leur propres « semelles ». C’est l’état ultime de la foulée minimaliste, le rêve de tout barefooter. Cependant, certaines civilisations ont ensuite confectionné un minimum de protection pour protéger les pieds notamment contre le froid à l’aide des peaux, par exemple. Ce sont les premières « chaussures minimalistes » ou chaussures tout court.

Ensuite, la chaussure plus traditionnelle qui donne plus de protection aux pieds s’est instaurée dans les sociétés les plus développées. Une grande avancé pour protéger nos pieds mais que sur le long terme à fini par les faiblir.

Dans le monde d’aujourd’hui, seuls les pays les plus pauvres où les gens ne peuvent pas se permettre de se payer des vraies chaussures ont gardé la faculté de pouvoir courir pieds nus. La tribu des Tarahumaras, par exemple, ont gardé comme tradition de courir pendant des centaines des kilomètres sur les montagnes du Mexique chaussés par leurs sandales huaraches confectionnées avec des morceaux de vieux pneus et des cordes.

Sandale Huarache Tarahumara

En même pas, les sociétés plus « développées » ont tourné le dos à la foulée dite minimaliste ou naturelle avec des chaussures de plus en plus grosses et avec de plus en plus de semelle et d’amorti… Jusqu’au début des années 2000 où l’on a commencé à s’intéresser à l’incroyable endurance et absence de blessures au sein de ce peuple Tarahumara au Mexique. On s’est rendu compte qu’ils étaient capables de faire des « ultra trails » avec un minimum de protection, sans moyens et surtout sans se blesser !

Certaines personnes s’y sont intéressées de près et Christopher McDougall a écrit son bestseller « Born to Run » qui a mis à la mode des Five Fingers. C’est à partir de ce moment-là que le concept de la course barefoot et la chaussure minimaliste se sont développés dans nos sociétés modernes notamment entre les coureurs. Le corps médical s’y est intéressé, d’autres marques ont suivi et la chaussure minimaliste s’est ainsi démocratisée.

Aujourd’hui le minimalisme va au-delà des coureurs et d’autres sportifs s’y sont mis avec force (sports de sale, sports nautiques, cross-fit, trail…). Puis enfin, ces dernières années, on commence à trouver des belles chaussures minimalistes pour la ville, que l’on peut porter dans la vie de tous les jours, et profiter ainsi de la marche « pieds nus » au quotidien.

Le prix des chaussures minimalistes

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les chaussures minimalistes ne sont pas forcément très économiques. On aurait tendance à penser que puisqu’elles sont « minimalistes » et légères, il n’y a pas grande chose et donc il ne serait pas logique de payer cher. Par contre, il y a quand même de la recherche derrière chaque marque pour avoir une chaussure à la fois légère et résistante. En effet, la plupart de chaussures minimalistes sont un niveau de prix équivalent à celui de chaussures traditionnelles. Aussi, la fabrication de la chaussure, le tissage du mesh, le collage avec la semelle, et surtout les matériaux de la semelle demandent le même travail et recherche que pour une chaussure traditionnelle.

La meilleure solution pour avoir des chaussures minimalistes pas chères est de s’orienter carrément vers les sandales minimalistes faites par soi-même à l’aide d’un kit. On pourra ainsi avoir une solution vraiment minimaliste et vraiment économique : les sandales huaraches.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

  • Pour savoir pourquoi utiliser des chaussures minimalistes cliquez ici
  • Pour savoir comment s'initier à la chaussure minimaliste et la foulée naturelle cliquez ici
  • Pour savoir ce que le corps médical dit sur la chaussure minimaliste cliquez ici